Nos astuces pour éviter l'affluence à Barcelone

Barcelone n’est pas n’importe quelle ville espagnole. L’Espagne ne serait pas l’Espagne sans Barcelone et son identité particulièrement prononcée par rapport aux autres villes espagnoles.

Libre et rebelle, Barcelone est une ville indépendante et fière de son authenticité. Culture, langue, politique, économie, sport, architecture : il n’y a pas un seul domaine dans lequel elle n’a jamais joué un rôle important. Malgré un fort ancrage régional de Barcelone en Catalogne, pas d’inquiétude, vous ne serez pas torturé si vous parlez le castillan et non le catalan !

Ville animée, à l’histoire authentique, unique et ouverte à tous, Barcelone vous fascinera de par son dynamisme et son charme méditerranéen. Vous y passerez des soirées mémorables à boire des chupitos (shots espagnols) et des journées magnifiques à visiter la ville, ses plages et ses hauteurs.

Pour profiter au mieux de votre séjour à Barcelone et de sa « vida loca », suivez nos conseils !

Téléchargez aussi notre application mobile Hurikat pour éviter les files d’attente dans les plus grands lieux touristiques d’Europe ! Elle est disponible gratuitement sur iOS et Android et vous donne les infos à jour et en temps réel.

Quelles sont les périodes à privilégier et celles à éviter ?

Las Ramblas Las Ramblas – Crédits photos : Fraser Mummery via Flickr (CC BY 2.0)

Pour éviter l’affluence dans les musées de la ville, privilégiez les mois de janvier et février : ce sont les moins chargés.

La haute saison a lieu d’avril à fin octobre. Les mois de mai, juillet, août et octobre sont les plus chargés. Préférez donc les mois d’avril ou juin pour un bon compromis affluence/temps.

La pire période pour visiter Barcelone est en août. Non seulement le nombre de visiteurs est à son niveau le plus haut, mais c’est également le mois où la majorité des locaux prennent leurs vacances d’été. La chaleur peut également rendre quelques heures passées dehors insupportables.

Le meilleur moment pour visiter Barcelone est d’y aller en mars ou en novembre : les tarifs sont plus bas, les sites touristiques sont moins fréquentés et le temps reste agréable.

Evitez les visites culturelles le lundi puisque la majorité des sites sont fermés et ceux restés ouverts sont pris d’assault par les touristes.

Astuces pour vous faire gagner du temps

La Sagrada Familia

3,2 millions de visiteurs en 2013

Sagrada Familia Crédits photos : John Seb Barber via Flickr (CC BY 2.0)

Nous vous conseillons d’éviter un temps d’attente d’environ 1h-1h30 en d’achetant votre billet en ligne. Le nombre de personnes pouvant visiter l’église en même temps est limité, il est donc préférable de réserver votre place à l’avance. Pendant les périodes de grande affluence (weekends de haute saison, jours fériés etc.), il se peut qu’après avoir fait la queue pour la billetterie pendant 2 heures on ne vous propose un billet d’entrée valable uniquement 3 heures après. Vos plans pour la journée peuvent être gâchés et vous serez coincé près de la basilique pendant une demi-journée.

En réservant votre billet en ligne, vous avez la possibilité de voir combien de tickets il reste pour chaque créneau horaire (sauf s’il en reste plus de 10). Choisissez le créneau avec le plus de tickets restants.

Astuces : sachez que la majorité des gens ont tendance à réserver leur visite à une “heure ronde” : 10h, 11h… Si vous réservez le créneau juste avant ou après, il y a de grandes chances pour qu’il y ait moins de monde. Avec moitié moins de billets vendus pour 10h15 comparé à 10h, vous aurez beaucoup moins d’attente et vous vous sentirez plus à l’aise à l’intérieur.

Sagrada Familia Réservation de billets sur le site officiel : le nombre indique combien de billets sont encore disponibles pour ce créneau.

Si vous ne voulez pas réserver de billets en ligne ou que vous ne savez pas à quelle date et horaire vous souhaitez visiter la Sagrada Familia, deux options s’offrent à vous. Le soir (après 17h), l’attente sera beaucoup plus faible mais il est possible que tous les billets pour la journée aient déjà été vendus. Le risque est encore plus important en haute saison, mais si vous y allez entre novembre et mars, c’est le meilleur moyen de gagner du temps, et il n’y a généralement aucune file d’attente à cette heure-là. Si vous ne voulez pas prendre ce risque, ou que vous visitez Barcelone aux périodes les plus chargées, essayez d’arriver environ 20 minutes avant l’heure d’ouverture.

Le musée Picasso

Musée Picasso à Barcelone Crédits photos : adventureisoutthere via Blogspot

Essayez d’y aller soit très tôt le matin ou bien une heure avant la fermeture. Nous vous recommandons de visiter le musée le matin : c’est à ce moment-là que l’affluence y est la plus faible. De plus, le musée n’est pas facile à trouver et il commence à être bondé un peu plus tard que la majorité des autres lieux touristiques de la ville.

Les files d’attente les plus longues se forment le weekend, notamment le dimanche puisque l’entrée est gratuite après 15h. Le premier dimanche de chaque mois, vous pouvez visiter le musée gratuitement toute la journée : on vous laisse imaginer la queue ! C’est LE jour à éviter.

En haute saison, la queue au musée Picasso de Barcelone peut vous prendre 1h30, parfois plus. Pour être sûr de rentrer sans attendre, nous vous conseillons de réserver votre billet en ligne sur un créneau du matin. N’oubliez pas que le musée est fermé le lundi et que le mardi a ainsi tendance à être très chargé. Préférez le mercredi ou le jeudi pour une visite : ce sont les jours les plus calmes !

Astuce 1 : les files d’attente sont généralement plus courtes lorsqu’il fait beau, la plupart des musées connaissent des flux de visiteurs presque deux fois plus élevés lorsqu’il pleut.

Astuce 2 : c’est entre 11h et 15h que les queues sont les plus longues. Si vous ne pouvez pas y aller tôt le matin, préférez les fins d’après-midi pour éviter de faire la queue trop longtemps.

N’oubliez pas de télécharger notre application mobile Hurikat pour éviter les files d’attente dans les plus grands lieux touristiques d’Europe ! Elle est disponible gratuitement sur iOS et Android et vous donne les infos à jour et en temps réel.

Hurikat

Le parc Güell

9 millions de visiteurs en 2013

Parc Güell à Barcelone Crédits photos : Angela Llop via Flickr (CC BY 2.0)

Depuis 2013, le parc est devenu en partie payant. Il vous faudra débourser entre 7 et 8 euros pour pouvoir accéder a la zone dite “monumentale” du parc : c’est là qu’on retrouve les oeuvres de l’architecte Gaudí.

Le flux est contrôlé et seuls 400 touristes ont accès à cette partie du parc par demi-heure. La file d’attente sur place pour acheter les billets est souvent très longue, notamment lorsque le soleil est au rendez-vous. Évitez cela en achetant vos billets sur le site officiel du parc ou bien dans l’une des deux stations de métro avoisinantes (Lesseps et Vallcarca - L3).

Astuce : les billets en ligne coûtent 1 euro de moins que sur place !

Pour lisser les flux de visiteurs, le site officiel du parc donne en temps réel le nombre de billets restants par créneau et par jour. C’est une bonne indication du monde que vous risquez de croiser. Privilégiez donc les créneaux en vert voire orange et évitez à tout prix ceux en rouge ! Comme souvent, l’heure d’ouverture est la moins plébiscitée : peu voire pas d’attente garantie.

Site web parc Güell Réservation de billets sur le site officiel.

La cathédrale Sainte-Croix et de Sainte Eulalie

L’entrée est gratuite le matin et en fin d’après-midi.

Le lieu est suffisamment grand pour accueillir tous les visiteurs, vous n’aurez pas de problème d’affluence.

La Casa Batlló

800 000 visiteurs en 2013

La queue peut facilement atteindre une heure, voici quelques astuces pour l’éviter.

Il y a en fait deux files d’attente : la première sert à acheter un billet et la seconde à pénétrer dans le bâtiment. La première peut donc facilement être évitée si vous réservez votre billet en ligne. La deuxième queue est très courte voire inexistante en basse saison. Toutefois, si vous arrivez pendant l’été ou la semaine de Pâques, ça vaudra sûrement le coup de rajouter 5€ de commission en achetant votre billet en ligne pour bénéficier de l’option « coupe-file », qui vous permettra de contourner la queue d’entrée.

Sinon, préférez une visite le matin (vous aurez l’impression d’avoir le lieu pour vous tout seul) ou au coucher du soleil (vous aurez une vue magnifique et moins de monde).

La Pedrera-Casa Milà

900 000 visiteurs en 2013

Evitez le lundi. Privilégiez le début de matinée (9h-10h est le meilleur créneau) pour attendre le moins possible, ou revenez après 16h pour une visite plus tranquille et confortable. Les billets en ligne sont disponibles sur le site officiel. Les visites nocturnes constituent une autre option pour éviter la foule : même si les tarifs sont plus élevés, vous vivrez une expérience plus unique avec moins de monde autour.

Quelques suggestions de promenades

Pas besoin d’attendre pour vous balader dans la ville et découvrir les meilleurs coins de Barcelone :

Encore une astuce

Les lieux sans grande affluence, notamment ceux que les Espagnols fréquentent également, ont tendance à être moins chargés pendant la pause déjeuner. Elle se fait généralement vers 14h-14h30. Prenez la vôtre un peu plus tôt ou un peu plus tard pour profiter de ce créneau pendant lequel vous pourrez respirer et avoir un peu plus d’espace pendant votre visite.

La Barcelona Card

La Barcelona Card offre à la fois le transport gratuit, des entrées gratuites à plusieurs musées (dont certains en accès prioritaire) et des réductions pour d’autres lieux touristiques, excursions, bars et activités.

Consultez les tarifs (Le pass adulte pour 3 jours coûte 45€) et les avantages et voyez si cette carte sera rentable pour vous. La Barcelona Card n’inclut pas d’accès gratuit à des sites et monuments touristiques phares (comme la Sagrada Familia, le musée Picasso ou encore la Casa Batlló) mais donne accès gratuitement au musée du chocolat, au musée du Modernisme Catalan, au musée égyptien, etc. Si ce n’est pas votre première fois à Barcelone ou que vous restez assez longtemps, ce pass pourrait être une bonne option pour découvrir les lieux moins connus de la ville. Plus d’informations sur la Barcelona Card ici.

On attend vos cartes postales et on vous souhaite un « bon viatge! » (bon voyage !)

En utilisant Hurikat, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Plus d'infos OK