Nos astuces pour éviter la foule à Rome

Aucun mot ne saurait décrire Rome à sa juste valeur. L’antique et le moderne coexistent en totale harmonie, et Rome, qui a dominé le monde pendant des siècles, a peut-être perdu de son pouvoir mais a su conserver toute sa splendeur.

Comme si ouvrir les yeux ne suffisait pas à s’émerveiller, vos papilles gustatives seront comblées elles aussi, ainsi que vos oreilles en entendant la langue locale. En clair, tous vos sens seront en éveil en visitant Rome.

A votre retour de voyage, la capitale italienne continuera de vous captiver pendant encore un bon moment. Tant de beauté ne devrait pas être gâchée par l’agacement d’une file d’attente.

Nous avons préparé des astuces utiles pour que vous puissiez profiter au maximum de Rome.

Pensez également à télécharger notre application mobile Hurikat pour éviter les files d’attente dans les plus grands lieux touristiques d’Europe ! Elle est disponible gratuitement sur iOS et Android et vous donne les infos à jour et en temps réel.

Quelles sont les périodes à éviter et celles à privilégier ?

Afin d’éviter la foule dans les musées de la ville, février sera le meilleur choix. Ne prévoyez pas votre visite les jours de fêtes religieuses importantes comme l’Epiphanie (le 6 janvier), Pâques (entre fin mars et fin avril selon le calendrier lunaire), l’Ascension (habituellement en mai), la Pentecôte (10 jours après l’Ascension), l’Assomption (15 août), la Toussaint (novembre) et enfin Noël. Rome abrite le Vatican et l’affluence est extrême pendant les fêtes religieuses !

La haute saison à Rome est d’avril-mai à août-octobre. Privilégiez la période hivernale (sauf les fêtes mentionnées précédemment) pour avoir une vision plus personnelle de la ville et surtout des tarifs d’hôtels moins élevés (le logement à Rome est très cher). Le mois de juin est le plus calme des mois d’été et il ne fait pas encore trop chaud à cette période, ce qui en fait un bon moment pour visiter la ville.

Nous vous déconseillons de fréquenter les musées mi-août, autour de l’Assomption : vous aurez l’impression que la moitié du globe est venue en Italie pour l’occasion et qu’ils voulaient tous visiter le même musée que vous.

Evitez de prévoir des visites culturelles le premier dimanche du mois : beaucoup de musées italiens et de sites archéologiques sont gratuits pour tous ce jour-là (y compris le Colisée, la Château Saint-Ange, le Musée national romain et la Galerie Borghèse). Les queues sont impressionnantes !

Colisée La queue à la billetterie du Colisée - Crédits photos : Bob Hall via Flickr (CC BY-SA 2.0)

Astuces de visite des principaux sites romains


Colisée, Forum Romain et Mont Palatin

5,6 millions de visiteurs en 2013

La première astuce peut paraitre bizarre mais elle fonctionne : n’achetez pas votre billet pour le Colisée au Colisée. Le billet pour le Colisée donne accès à 3 endroits : le Colisée, le mont Palatin et le Forum Romain, et est valable 2 jours consécutifs. Vous pouvez donc facilement l’acheter au Forum, où il n’y a jamais de queue, puis accéder directement au Colisée sans faire la queue ! Le meilleur moyen est de réserver votre billet en ligne avant d’y aller. Il y a une commission de 2€ par billet, mais vous n’aurez pas à faire la queue sur place.

Pour éviter la foule à l’intérieur du Colisée, allez-y aux heures d’ouverture prolongées voir ici ou plus tard dans l’après-midi lorsque l’affluence est moins forte que pendant la matinée. De fin avril à fin octobre, vous pouvez visiter le Colisée les jeudis et samedis en soirée (ouvert jusqu’à minuit). Privilégiez les jeudis qui sont plus calmes.

Concernant le Forum Romain et le Mont Palatin, l’après-midi est également la meilleure période pour y aller. Une vague de touristes en groupes arrive vers 10h au Colisée et est donc susceptible de causer une foule énorme au Forum en arrivant vers 12h. Une autre vague de touristes préfère commencer par le Forum et le Palatin pour se diriger vers le Colisée sur l’heure du déjeuner ou en début d’après-midi. Dans tous les cas, la majorité des groupes de touristes, peu importe leur itinéraire, quittent les lieux avant 15h. C’est à ce moment-là que nous vous conseillons d’arriver.

Les musées du Vatican

5,5 millions de visiteurs en 2013

Le Vatican est relativement bondé presque toute l’année : non seulement vous devrez faire la queue dans la file d’attente la plus longue de Rome si vous n’achetez pas vos billets à l’avance (on parle d’heures), mais vous aurez également du mal à admirer les différentes oeuvres d’art exposées à l’intérieur des musées si vous pouvez à peine respirer, coincés entre d’autres touristes.

Musées du Vatican La galerie des cartes géographiques en basse saison (à gauche) et en haute saison (à droite)

Pour être certain de profiter des musées au maximum, suivez ces conseils :

Ce sont les lundis, mercredis et surtout les samedis que la basilique Saint-Pierre est la plus bondée. Si vous voyagez à Rome uniquement pour le weekend, nous vous conseillons de visiter la basilique le dimanche après-midi. Puisque les musées du Vatican sont fermés, il y a moins de visiteurs et donc presque aucune queue pour rentrer. Le reste du temps, la file d’attente est beaucoup plus courte que celle des musées, avec l’affluence la plus faible avant 9h ou après 16h.

Le Château Saint-Ange

900 000 visiteurs en 2013

Les files d’attente interminables ne sont pas fréquentes au Château Saint-Ange, mais les heures de pointe sont le matin et la queue peut facilement durer une heure malgré tout. Sachez que le meilleur moment pour le visiter est le soir, à l’heure du coucher du soleil. Il s’agit d’un des meilleurs endroits pour prendre des photos de la capitale.

N’oubliez pas de télécharger notre application mobile Hurikat pour éviter les files d’attente dans les plus grands lieux touristiques d’Europe ! Elle est disponible gratuitement sur iOS et Android et vous donne les infos à jour et en temps réel.

Hurikat

La galerie Borghèse

500 000 visiteurs en 2013

Galerie Borghèse

Il est obligatoire de réserver votre billet à l’avance pour visiter la Galerie Borghèse.** Vous pouvez le faire ici. Prévoyez votre visite à l’avance et effectuez votre réservation au moins une semaine à l’avance pour être sûr d’avoir une place. Il n’est pas rare en haute saison que tout soit complet pour les deux semaines à venir. L’entrée est précisément limitée à 360 personnes toutes les 2 heures. Vous pouvez choisir entre 5 créneaux horaires : 9h-11h, 11h-13h, 13h-15h, 15h-17h et 17h-19h. Vous êtes censé venir au musée environ 30 minutes avant l’heure d’entrée afin de passer le contrôle de sécurité et laisser vos sacs au vestiaire si besoin (service gratuit). Vous ne pourrez pas rester plus de deux heures et on vous demandera de quitter la Galerie à la fin de votre créneau horaire.

Le Panthéon

Venez dès l’ouverture ou dans l’après-midi après 16h pour éviter la foule. Essayez de venir lorsqu’il pleut légèrement et vous pourrez juger par vous-même la légende selon laquelle les gouttes de pluie n’atteignent pas le sol à travers l’Oculus (l’ouverture centrale de 9 mètres de diamètre dans la coupole donnant sur le ciel). Vous pouvez autrement venir entre 11h et 13h pour observer les rayons du soleil pénétrer à travers l’Oculus.

Les musées du Capitole

Vous ne serez pas embêté par les files d’attente puisque ce site est gigantesque. Il peut toutefois y avoir une foule devant les statues les plus célèbres comme la Louve Capitoline (la louve qui a recueilli Romulus et Rémus, qui ont fondé plus tard la ville de Rome) ou la Statue équestre de Marc Aurèle. La queue pour acheter les billets peut prendre jusqu’à 30 minutes de votre temps pendant les heures d’affluence, mais vous pouvez éviter cela en achetant votre billet à l’avance. Les après-midis sont généralement plus tranquilles, avec aucune visite scolaire après 16h.

Autres lieux

Nous ne pouvons que vous conseiller de vous balader dans la ville, elle regorge de petits trésors architecturaux. De plus, le beau temps sera très certainement de la partie donc profitez-en ! Sachez juste que les Italiens peuvent avoir une conduite sportive et rapide.

Quelques suggestions de promenades

Le Roma Pass

Il nous en aura fallu du temps pour comprendre le fonctionnement du Roma Pass ! Après plusieurs lectures, voici ce que nous pouvons vous en dire :

Le Roma Pass (38,50€) comprend l’entrée gratuite et l’accès prioritaire à seulement deux musées ou sites archéologiques de votre choix et n’est pas applicable aux musées du Vatican. A partir du troisième site, vous obtiendrez des billets à prix réduit mais vous devrez faire la queue pour les acheter. La carte comprend l’utilisation illimitée des transports en commun de la ville (pour 3 jours).

Le Roma Pass 48 heures (28€) est une version « allégée », qui comprend seulement une entrée gratuite et des prix réduits sur les sites suivants, ainsi que la gratuité des transports en commun pendant 48 heures.

Pour vous donner une idée, le billet d’entrée pour la Galerie Borghèse coûte 15€, tandis que celui pour le Colisée, le Forum et le Mont Palatin coûte 12€. Le Roma Pass n’est donc pas forcément si rentable.

Pour plus de détails sur le Roma Pass, cliquez ici.

Nous vous conseillons plutôt d’acheter la Archeologia Card, valable pendant 7 jours, qui vous donnera accès gratuitement aux sites suivants :

Le mieux dans cette carte ? Son prix : 23€ en plein tarif (moins que le Roma Pass 48 heures qui n’offre qu’une seule entrée gratuite) et 13€ en tarif réduit. Ajoutez 2€ de frais si vous l’achetez en ligne. La carte peut être achetée dans toutes les billetteries des sites auxquels elle donne accès.

Voilà. Nous attendons vos cartes postales, buon viaggio! (bon voyage !)

En utilisant Hurikat, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Plus d'infos OK